Expertises de recherche

La recherche figure parmi les activités fondamentales du Centre d'études de l'Asie de l'Est (CÉTASE). Ses membres affichent une multiplicité d'expertises qui embrassent à la fois les études historiques et contemporaines de l'Asie de l'Est et de l'Asie du Sud-Est.

En contrepoint de leurs travaux, ces spécialistes s'investissent dans la supervision des thèses et mémoires d'étudiants de cycles supérieurs. Ils participent aussi à plusieurs chantiers d'études interdisciplinaires, souvent en collaboration avec différentes universités asiatiques.Tous les membres du CÉTASE publient les résultats de leurs travaux sous forme d’ouvrages ou d’articles pourvus de grandes qualités scientifiques et littéraires.

Depuis 2002, le Centre détient la Chaire de recherche en études asiatiques, dont le 1er et actuel titulaire est le géographe renommé Rodolphe De Koninck. La Chaire constitue un pivot central autour duquel gravitent plusieurs recherches menées au Centre.

Aussi, depuis 2016, le Centre est associé à la Chaire de recherche en urbanisation durable dans le sud global dont la titulaire est Danielle Labbé. Les travaux de la Chaire portent principalement sur les enjeux de la transition urbaine en Asie du Sud-est (et particulièrement au Vietnam).

Le CÉTASE entretient par ailleurs une étroite collaboration avec le Centre d'études et de recherches internationales (CÉRIUM). Ce dernier chapeaute nombre d'activités de découverte scientifique et de rayonnement des savoirs sur l'Asie, en plus de superviser le Pôle de recherche sur l'Inde et l'Asie du Sud (PRIAS).

Enfin, certains chercheurs du CÉTASE contribuent annuellement à l'Encyclopédie de l'état du monde.

Afin de découvrir le panorama des plus récents travaux effectués par les membres du CÉTASE et leurs collaborateurs, consultez le site l'Asie en 1000 mots.

Axes de recherche du CÉTASE

Évaluation des infrastructures portuaires de vrac

Cette recherche en cours évalue certaines pratiques mises en place à l'international en matière de développement des infrastructures portuaires de vrac. Elle vise à inspirer les agents publics et privés, dont les décisions affectent le positionnement concurrentiel des ports de vrac du Saint-Laurent, notamment en ce qui a trait au minerai de fer.

Afin de comprendre les conditions de développement des infrastructures portuaires de vrac, la recherche invoque une série de questions. Comment le trafic chinois de fer et d'acier a-t-il évolué? Comment les systèmes portuaires répondent-ils à cette évolution? Plus particulièrement, quelles sont les caractéristiques des infrastructures portuaires de fer du Québec, en tant que pays producteur, et de la Chine, en tant que pays récepteur? Comment les modes de gouvernance affectent-ils les activités de planification et de développement des infrastructures portuaires?

Pluralisme en santé : vers une « vraie » intégration? L’évolution des frontières entre traditions médicales

Ce large projet de recherche est composé de 3 volets. Le 1er vise à comprendre et à comparer les expertises pharmaciennes au Vietnam et au Sénégal (1920-1970) en focalisant sur les rôles d'un groupe de scientifiques dans le façonnement des médecines traditionnelles (MT). Soit, en l'occurrence, une dizaine de pharmaciens français, vietnamiens et sénégalais.

Le 2e volet s'inscrit dans une vaste étude de l'influence des médecins immigrés au Canada sur les politiques de santé canadiennes (avec David Wright, Université McGill). Il s'agira d'abord de retracer les parcours d'un échantillon de thérapeutes vietnamiens formés à la médecine occidentale et/ou à la MT (chinoise ou vietnamienne). Ensuite, évaluer l'influence de ces parcours, en fonction des 4 vagues de migration vietnamienne depuis les années 1960, sur l'évolution de la politique de santé québécoise.

Enfin, un 3e volet étudiera l'un des agents thérapeutiques les plus mondialisés, soit l'échinacée. Ce produit constitue actuellement le 1er produit de santé naturel (PSN) consommé au Canada (Ipsos Reid 2005). Plante d'origine nord-américaine, l'échinacée est aussi utilisée par les immigrants pour compenser l'absence de produits traditionnels équivalents disponibles au Canada.

Théories et pratiques du cinéma expérimental/d'avant-garde au Japon (1960-2000)

Cette recherche propose d'articuler une histoire critique ainsi qu'une analyse du cinéma et de la vidéo expérimentales au Japon dans la 2de moitié du 20e siècle. La recherche focalise sur les années 1960-1990, la période la plus féconde du cinéma expérimental japonais.

Le projet tente de dégager les concepts, discours et débats de quelques théoriciens, artistes et réalisateurs connus dans le contexte transnational du cinéma expérimental de cette époque (Matsumoto Toshio, Idemitsu Mako, les discours émanant des publications et des festivals, concerts, et spectacles du Sôgetsu Art Center, etc.).

Fukushima dans la littérature, l'art et le cinéma japonais contemporains

Cette recherche vise à analyser les effets du désastre nucléaire de Fukushima sur la littérature, l'art et le cinéma actuels au Japon et possiblement ailleurs (Allemagne, France, États-Unis, Canada, Asie). Le projet tente de dégager l'émergence d'un imaginaire critique envisageant un avenir parallèle, sans énergie nucléaire, ou qui jette un regard nouveau sur les choix du capitalisme mondialisé de ces 2 dernières décennies.

Histoire de la religion en Chine moderne et contemporaine

Cette recherche porte sur les « sociétés rédemptrices »  ou « sociétés salvatrices ». Ces groupes, qui recyclent les croyances et pratiques traditionnelles sous une forme souvent modernisée et syncrétique, intègrent les religions occidentales dans leurs discours et tentent ainsi de faire de la spiritualité chinoise une foi ouverte sur le monde.

 

Ces groupes ont été aussi parmi les plus actifs et florissants au cours des 20e et 21e siècles, ayant attiré des dizaines de milliers d'adeptes pendant des périodes d'expansion (les années 1920 et 1930, et les années 1980 et 1990). En Occident, le Falungong est sans doute la société rédemptrice la plus connue. Cette recherche comprend aussi la biographie du maître d'un autre groupe (le Tiandijiao), le renouveau religieux en cours en Chine depuis la fin de l'époque maoïste ainsi que la montée du christianisme protestant.

Représentations du travail dans la pensée chinoise ancienne (5e-3e siècle avant notre ère)

Ce projet se fixe comme objectif de répertorier, d'interpréter et de classer des exemples, tirés des classiques chinois, de réflexion critique autour du travail humain, notion présente à l'état embryonnaire.

Il s'agira en particulier d'aborder la question selon une approche axiologique afin de déterminer la valeur que revêtait le travail dans les doctrines morales des maîtres à penser. Malgré leurs divergences, il importera de montrer que leur attention pour les activités profitables exercées par l'homme révèle des éléments de modernité, en ce qu'elle entraîne aussi un discours sur la gestion du temps, sur la transformation de la nature, sur l'organisation de la vie publique et sur la valorisation des compétences.

Pour la liste complète de nos experts, parcourez le répertoire du Centre d'études est-asiatiques.